Ecouter la radio
Ecouter la radio
Lovin' Spoonful - Darling Be Home Soon

Au coeur de l'album

Playlist Nouveautés

L'histoire de l'Association "Ornithorynque"

Vous prenez une bande de copains : ils ont déjà fait de la radio associative soit en tant que bénévoles, salariés, ou techniciens.

Ils s’appellent Fernando, Ludo, Clep et Patoche.

 

Plus de radio, pas de fréquence disponible, nous sommes fin 2002, une idée germe « Faisons de la radio sur Internet !!! ». Faire du « streaming », encore fallait-il comprendre ce langage, et puis des radios sur internet, même s’il en existait déjà, mais franchement on n’en entendait jamais parlé ! C’était très spécialisé  Radio Rock, Radio Jazz, Radio Dub…. mais rien que du musicale, jamais de chroniques ou d’émissions : du pousse disque quoi !

 

« Bon, on y va quand même…et puis y’a pas trop le choix si on veut causer dans le poste ! Mais on le fera à notre manière ! »

« Et puis ça ne prendra pas beaucoup de temps à chacun sur la semaine, si on s’y met tous ! » cru bon d’ajouter Fernando pour achever de nous convaincre. Ce fut peut être le seul gros mensonge qu’on a gobé facilement !

 

Ceci étant dit, il nous fallait un cri de guerre c’est-à-dire un nom de radio, un logo et un slogan ! Ça motive !

Après avoir essayé plein de « machin » FM qui ne nous plaisait pas, on s’est focalisé sur un nom d’animal car finalement, il n’y en avait pas tant que ça qui existait.

 

On a opté pour de l’exotisme, choisissons un continent…allez celui aux antipodes de Bouloire ! Si on prend une aiguille à tricoter et qu’on perce une mappemonde en son milieu à partir de Bouloire…on se retrouve en Australie … et c’est reparti pour radio Kangourou, Wallaby, Kiwi, Koala, Wombat, Diable de Tasmanie et enfin Ornithorynque. Ce dernier nous intriguait par son orthographe, sa sonorité encore faut-il savoir ce que c’est. Internet est ton ami … et ce drôle d’animal nous a plu très rapidement.

Nous venions tous d’horizon et de milieu différent, et cet animal avec sa queue de castor, son bec de canard, ce mammifère « ovipare » (qui pond des œufs : ça aussi on a dû chercher), amphibien et avec un aiguillon venimeux chez le mâle, nous correspondait le plus dans ses différences. ORNITHORYNQUE ETAIT ADOPTE ! Et comme on se plaisait à le dire, on saura peut-être pas l’écrire mais on le retiendra. Pour le slogan c’est devenu facile « DIFFERENT ! HE PIS C’EST TOUT ! » Différent, nous l’étions tous, épicé (Hé pis c’est) pour le venin et le ton de la radio.

 

Tout ça ne fait pas une radio, mais c’est le début….Clep s’occupera de la partie technique avec Fernando. Ce dernier sera chargé de concocter une grille de programme et d’alimenter notre premier fond musical. Patoche et Ludo pour la partie administrative, création de l’association et des statuts.

 

Siège social : et bien à Tresson vu qu’on se trouvait dans la cuisine du futur président et qu’il avait fourni le carburant (un ptit rouge à 12°) qui nous a entrainé dans cette aventure.

 

Passons au logo : patoche connaissait Dédé, un gars de St Calais qui se démerdait pas trop mal en dessin et nous en a proposé une série :

logo 1 logo 2logo 3logo 4logo 5logo 6logo 7logo 8

Le Logo fût adopté assez rapidement !  

             

Dans la foulée, nous lui réclamions d’autres dessins pour faire notre premier calendrier afin de nous faire connaitre et motiver les gens à devenir adhérent. Mario fut notre adhérent N°1 et un peu plus tard, n’allait pas tarder à nous proposer des rubriques.

 

Une fois tout cela en place, il nous fallait un peu de matériel pour émettre et travailler. Chacun des bénévoles apporta sa contribution mais c’est surtout Fernando et Clep qui fournirons le plus gros de leur matériel personnel.

 

Et le métier de technicien et d’animateur radio commence pour tout le monde …faire des chroniques, des rubriques, des émissions et décider de la couleur musicale objet de long et houleux débats, d’avis objectif et subjectif. Finalement, le projet étant d’émettre en milieu rural, nous garderions une programmation généraliste avec une tendance Pop Rock !

 

Peu à peu chacun préparait ses rubriques dans son coin pour alimenter la grille et nous nous retrouvions au moins une fois par semaine pour une émission en direct sur le Web « Folie Folie » : Ludo animateur, les autres Chroniqueurs, si possible avec des invités ou des amis. Le thème changeait chaque semaine ou alors les chroniqueurs préparaient une rubrique en secret et les autres la découvraient en direct, devant réagir sur la chronique de l’autre. Ca pouvait aller très loin et les fous rires étaient garantis. Bientôt de nouveaux chroniqueurs arrivaient et Teddy fut un des 1er.

 

Mais aller tous les mercredis chez Fefer ou Clep devenait lassant, et petit à petit nous décidions de faire des directs de chez l’habitant ou d’un café…il suffisait d’une ligne internet !

Premières émissionsPremières émissions

 

Mais bientôt la nécessité d’un local devenait urgente : on prit rendez-vous avec le maire de Bouloire (Mr Drouin) qui nous proposa à l’été 2004 une petite salle de 15 m2 à La Grange à André !

 

C’est le début du chantier de notre 1er studio !

Permier studioPremier studio

 

Et bientôt la suite de nos aventures....